Les Salles Obscures

Le passé éclaire le futur

La Rumeur (The Children’s Hour) de William Wyler 10 février 2010

Sorti fin 61, la Rumeur de William Wyler avec Audrey Hepburn et Shirley MacLaine est un des premiers films hollywoodiens à aborder l’homosexualité féminine.

Heureuse initiative qu’a eue le distributeur Lostfilms de faire découvrir à un public composé d’amateurs et de curieux, un chef-d’œuvre oublié des années 60, La Rumeur de William Wyler, sorti juste après Ben-Hur, le péplum viril aux onze oscars.

Ici, point de muscles saillants et de batailles de chars, Wyler considéré comme l’artisan méticuleux d’un cinéma spectaculaire – drames historiques, comédies musicales ou comédies savoureuses – nous donne une très grande leçon de cinéma dans une œuvre injustement méconnue qui mérite une relecture patiente et dépassionnée tant ses qualités sont nombreuses, et son intérêt sociologique, indéniable.

L’histoire est simple mais l’intrigue savamment élaborée, deux femmes, Karen Wright (Audrey Hepburn) et Martha Dobie (Shirley MacLaine), amies d’enfance, ont travaillé dur pour mettre sur pied leur rêve de jeunesse : une pension pour jeunes filles dans un petit village des Etat-Unis. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce que l’une des deux institutrices décide d’officialiser sa liaison avec Joe Cardin, le vigoureux médecin du canton, homme joyeux et plein de projets. L’annonce d’un mariage imminent désarçonne Martha qui voit dans cette union la fin de l’amitié fusionnelle qu’elle entretenait jusque là avec Karen, collègue dans le travail autant que confidente. (more…)

Publicités